Vos clients qui investissent dans des placements non enregistrés doivent tenir compte des charges fiscales de leurs placements afin qu'ils puissent sélectionner la solution qui leur rapportera le plus d'argent.

Ce graphique montre la différence entre la valeur après impôt d'un revenu de 10 000 $ traité comme un revenu d'intérêts, un revenu de dividendes, un gain en capital ou un remboursement de capital1.

1Suppose un taux marginal d'imposition de 46,4%, en 2012.

Voici la manière dont les différents placements sont imposés :

  1. Les CPG, obligations et autres titres à revenu fixe sont imposés comme des revenus ordinaires à leur taux marginal d'imposition - ceci signifie que sur un revenu de 10 000 $, l'impôt réduit le montant de près de la moitié, soit. 4 640 $.
  2. Dividendes de sociétés canadiennes : Les revenus sont imposés à environ 29,5% du taux marginal d'imposition. L'investisseur versera donc environ 2 460 $ d'impôt sur un revenu de placement de 10 000 $.
  3. Gains en capital : Les revenus sont imposés à 23 % du taux marginal d'imposition. L'investisseur versera donc seulement 2 320 $ d'impôt sur un revenu de 10 000 $.

Remboursement de capital (RDC) : Un RDC n'est pas imposé du tout puisqu'il est considéré comme un remboursement d'une partie du capital initial investi.  Veuillez noter que les actions de fonds assortis de l’option Catégorie T peuvent également verser un dividende trimestriel imposable.

 

English  |  Notices juridiques